dimanche 1 août 2010

Le ministère de la Culture déménage bientôt


Tous ses services seront installés derrière l’ancien palais présidentiel, siège du Musée national.


Lundi, 26 juillet 2010 à Yaoundé. L’ancienne présidence de la République qui abrite le Musée national paraît, drapée dans une blancheur virginale. Dans la cour avant, des dizaines de cases traditionnelles ont été bâtis. C’est une exposition représentant l’architecture vernaculaire du Cameroun. Installée à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance, elle devra demeurer sur le site. A l’arrière de l’imposant bâtiment, un immeuble est en cours de construction. Mais impossible de le visiter. « Il vous faut une autorisation expresse du ministre », lance un vigile. Cependant, de source bien informée, l’on apprend que cet immeuble devra abriter, à terme, le ministère de la Culture et tous ses services actuellement éclatés à travers la ville.
Ces travaux rentrent dans le cadre d’une vaste campagne de rénovation des bâtiments abritant les services du ministère de la Culture : la Centrale de lecture publique, les Archives nationales et le Musée national, dont les travaux de réfection ont été lancés en 2009. Pourtant, le 15 juillet, il a temporairement été rouvert. C’était à l’occasion de la remise de huit objets d’art de l’Egypte ancienne par l’ambassadeur d’Egypte au Cameroun, Ibrahim Hafez. Par la suite, des usagers s’y sont rendus pour le visiter. D’où le communiqué du Ministre de la Culture, paru dans Le Jour le 26 juillet 2010. Ama Tutu Muna y indique « le Musée national reste toujours fermé pour cause de travaux en cours en vue de sa réhabilitation ». Elle ajoute que « le public sera tenu informé de la date de sa prochaine réouverture dès l’achèvement desdits travaux ».
46 millions Fcfa pour le Musée national
Créé par décret présidentiel en 1988, le Musée national est installé dans l’ancien palais présidentiel. Sa rénovation, pilotée par un comité créé à cet effet, consiste à l’inventaire des objets qui y sont conservés, la désinfection des lieux, l’arrimage du musée aux standards internationaux et la reconstruction de l’histoire de ce bâtiment chargé de symboles politiques. Budget de l’opération : 46 millions de Fcfa financés sur budget d’investissement public. Ama Tutu Muna l’avait annoncé ces travaux en novembre 2009, alors qu’elle défendait le budget du Mincult pour l’exercice 2010 devant la commission des Finances de l’Assemblée nationale. Sans toutefois avancer de délai. A cette occasion, elle avait aussi annoncé la construction de l’immeuble siège du ministère de la Culture.
Stéphanie Dongmo

2 commentaires: